Arbre à palabre

Le Cameroun hanté par la sécession

Opérations « ville morte », boycott des établissements scolaires et violences sporadiques. Malgré des gestes d'apaisement et des mesures annoncées par le gouvernement, les populations anglophones du Cameroun ne décolèrent pas. Quelles sont les origines de ce conflit? Le pouvoir camerounais le gère-t-il bien? Quelles leçons pour les pays africains confontés au même problème sécessionniste?

Écouter l'audio 25:25

Le Cameroun décidément hanté par la sécession? Le mécontentement enregistré depuis plusieurs décennies dans la partie anglophone du pays est dans une phase de pourrissement. Le sentiment de certains anglophones, de se voir soumis de force à l'influence francophone s'ajoute à celui d'être oublié par l'Etat camerounais. La contestation a pris une allure préoccupante depuis octobre 2016. Opérations « ville morte », boycott des établissements scolaires et violences sporadiques.

Kamerun Präsident Paul Biya (imago/Xinhua Afrika)

L'entrée en action de la diaspora

Malgré des gestes d'apaisement et des mesures annoncées par le gouvernement, les populations anglophones ne décolèrent pas. Nouvel élément: la mobilisation de la diaspora anglophone mais aussi l'existence de groupuscules violents. Tous les ingrédients sont rassemblés pour faire craindre le pire. Quo vadis Cameroun? Comment l'Etat fait-il pour éviter la division entre francophones et anglophones? Et quelles leçons en tirent d'autres pays africains confrontés au démon de la sécession?

Retrouvez Fréjus Quenum et ses invités:

- Maître Harmony Bobga, Camerounais originaire de la partie anglophone, président de l'association des avocats du Nord-Ouest et co-fondateurs du consortium des associations de la société civile anglophone, il a dû prendre le chemin de l'exil par peur d'être arrêté
- Cabral Libii, Juriste consultant et homme politique camerounais
- et Jerôme Ollandet, Professeur d'histoire à la retraite, ancien ambassadeur du Congo-Brazzaville dans plusieurs pays africains dont le Cameroun
 

Albanian Shqip

Amharic አማርኛ

Arabic العربية

Bengali বাংলা

Bosnian B/H/S

Bulgarian Български

Chinese (Simplified) 简

Chinese (Traditional) 繁

Croatian Hrvatski

Dari دری

English English

French Français

German Deutsch

Greek Ελληνικά

Hausa Hausa

Hindi हिन्दी

Indonesian Bahasa Indonesia

Kiswahili Kiswahili

Macedonian Македонски

Pashto پښتو

Persian فارسی

Polish Polski

Portuguese Português para África

Portuguese Português do Brasil

Romanian Română

Russian Русский

Serbian Српски/Srpski

Spanish Español

Turkish Türkçe

Ukrainian Українська

Urdu اردو