Afrique

Les couacs de la coalition au pouvoir à Abidjan

Malaise au sein de la coalition au pouvoir en Côte d'Ivoire, à trois ans de la présidentielle : le Parti démocratique de Côte d'Ivoire, allié du président Alassane Ouattara, dénonce les limogeages de ses cadres.

Écouter l'audio 02:01

"C'est une partie de poker menteur" (André Sylver Konan)

En Côte d'Ivoire, la guerre de succession a-t-elle commencé? À trois ans de l'élection présidentielle, les tensions au sein de la coalition gouvernementale apparaissent au grand jour. Henri Konan Bédié, l'allié du président Alassane Ouattara, ne cache plus son ambition de présenter un candidat en 2020. Mais cela passe mal au sein du RDR, le parti du président ivoirien. Signes qui ne trompent pas, plusieurs proches de Bédié, nommés à des positions clés de l'Etat et du gouvernement, ont perdu leur poste. Même l'alliance entre Alassane Ouattara et l'actuel président de l'Assemblée Guillaume Soro semble battre de l'aile. La cassure est-elle inévitable? C'est la question que Fréjus Quenum a posée à André Sylver Konan, écrivain et analyste ivoirien. Écoutez sa réponse en cliquant sur le lien ou l'image.

Audios et vidéos sur le sujet

Albanian Shqip

Amharic አማርኛ

Arabic العربية

Bengali বাংলা

Bosnian B/H/S

Bulgarian Български

Chinese (Simplified) 简

Chinese (Traditional) 繁

Croatian Hrvatski

Dari دری

English English

French Français

German Deutsch

Greek Ελληνικά

Hausa Hausa

Hindi हिन्दी

Indonesian Bahasa Indonesia

Kiswahili Kiswahili

Macedonian Македонски

Pashto پښتو

Persian فارسی

Polish Polski

Portuguese Português para África

Portuguese Português do Brasil

Romanian Română

Russian Русский

Serbian Српски/Srpski

Spanish Español

Turkish Türkçe

Ukrainian Українська

Urdu اردو