Afrique

L'UE optimiste avant les élections au Liberia

La chef de la mission d'observation de l'UE juge positivement la préparation des élections. Au Kenya, les experts européens avaient émis un avis positif avant que la Cour constitutionnelle annule le scrutin.

Écouter l'audio 13:49

"Ellen Johnson Sirleaf a garantie la paix et la sécurité au Libéria." (Maria Arena)

Au cinq jours de l'élection présidentielle, l'Union européenne a émis des signaux positifs concernant le déroulement du scrutin qui va se tenir le 10 octobre.

Ce qui ne veut pas dire grand chose puisqu'une autre mission d'observation de l'UE avait jugé que les élections au Kenya s'étaient bien déroulées, avant d'être désavouée par la Cour constitutionnelle.  

L’Union européenne a dépêché au Libéria une nouvelle mission d’observation électorale, en vue de juger de la transparence du scrutin. La chef de cette mission, la députée socialiste Maria Arena, fait preuve d'optimisme au micro d'Eric Topona.

 

Cliquez sur la photo pour écouter l'intégralité de l'interview.


Conformément à la constitution, Ellen Johnson Sirleaf ne se représente pas après avoir effectué deux mandats consécutifs. A 78 ans, Mme Sirleaf, peut se targuer d'avoir maintenu une paix fragile dans ce pays d'Afrique de l'Ouest qui sortait tout juste d'une terrible guerre civile lorsqu'elle a accédé au pouvoir à la surprise générale en 2005.

Audios et vidéos sur le sujet

Albanian Shqip

Amharic አማርኛ

Arabic العربية

Bengali বাংলা

Bosnian B/H/S

Bulgarian Български

Chinese (Simplified) 简

Chinese (Traditional) 繁

Croatian Hrvatski

Dari دری

English English

French Français

German Deutsch

Greek Ελληνικά

Hausa Hausa

Hindi हिन्दी

Indonesian Bahasa Indonesia

Kiswahili Kiswahili

Macedonian Македонски

Pashto پښتو

Persian فارسی

Polish Polski

Portuguese Português para África

Portuguese Português do Brasil

Romanian Română

Russian Русский

Serbian Српски/Srpski

Spanish Español

Turkish Türkçe

Ukrainian Українська

Urdu اردو