Autres infos du continent

NOUS ÉCOUTER

SPORT

AILLEURS DANS LE MONDE

INTERVIEWS EXCLUSIVES

Algérie : les visages de la crise

Abdelkader Bensalah, du Conseil de la nation

Abdelkader Bensalah est âgé de 77 ans. Président du Conseil de la nation, il devrait, selon la constitution, diriger la transition. C'est un produit du régime à qui il est resté loyal jusqu’au bout. D’abord journaliste, il a été diplomate, haut fonctionnaire. Il été réélu sept fois à la présidence du sénat depuis 2002. Il est membre du Rassemblement national démocratique, le parti de Bouteflika.

Algérie : les visages de la crise

Tayep Belaïz, du Conseil constitutionnel

Tayep Belaïz est juriste de formation. Né en 1948, il a été magistrat, plusieurs fois ministre et préside le Conseil constitutionnel algérien depuis 2012. À ce titre, c’est à lui que le président Bouteflika a remis sa démission. Le conseil a entériné ce départ et peut constater la vacance du pouvoir.

Algérie : les visages de la crise

Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major

A 79 ans, Ahmed Gaïd Salah est le chef de l’état-major et donc l’un des hommes les plus puissants d’Algérie. Il est celui qui a demandé au Conseil constitutionnel d’enclencher la procédure d’empêchement du président malade. Ce qui n’était d’ailleurs pas son rôle mais a montré la semaine dernière que l’armée abandonnait le chef de l’Etat.

Algérie : les visages de la crise

Saïd Bouteflika, le « frère de »

Le frère de l’ex-président (à droite) était le véritable homme fort de l’exécutif depuis l’AVC du chef de l’Etat qui l’avait fortement affaibli en 2013. Il était proche des milieux d’affaires et de l’ex-patron des patrons, Ali Haddad, qui a été écroué le 3 avril. Un mandat d’arrêt a été émis aussi à l’encontre de Saïd Bouteflika pour qu’il rende des comptes sur la corruption du régime.

Algérie : les visages de la crise

Mustapha Bouchachi et autres contestataires

Avocat du barreau d’Alger, Mustapha Bouchachi a été président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme. Il est l’une des figures du mouvement de contestation. Son nom circule pour organiser la transition, comme ceux de Jil Jadid (Générations nouvelles, social-démocrate) ou de Karim Tabbou, ancien dirigeant du Front des Forces socialistes (FFS).

ZOOM MAGAZINE

REJOIGNEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

DW-NEWS (ENGLISH)

RACINES D'AFRIQUE

Suivez-nous

Albanian Shqip

Amharic አማርኛ

Arabic العربية

Bengali বাংলা

Bosnian B/H/S

Bulgarian Български

Chinese (Simplified) 简

Chinese (Traditional) 繁

Croatian Hrvatski

Dari دری

English English

French Français

German Deutsch

Greek Ελληνικά

Hausa Hausa

Hindi हिन्दी

Indonesian Indonesia

Kiswahili Kiswahili

Macedonian Македонски

Pashto پښتو

Persian فارسی

Polish Polski

Portuguese Português para África

Portuguese Português do Brasil

Romanian Română

Russian Русский

Serbian Српски/Srpski

Spanish Español

Turkish Türkçe

Ukrainian Українська

Urdu اردو