Bayajida : La légende du royaume haoussa

Now live
02:59 min
15.03.2018

Bayajida : le portrait audio

Les historiens doutent du fait que Bayajida ait réellement existé, mais sa légende reste puissante. Il est considéré comme l’homme dont la lignée a fondé la nation haoussa.

Comme une grande partie de la légende a été transmise de manière orale, on ne connaît ni sa date de naissance, ni celle de sa mort. Mais la légende veut que Bayajida soit originaire de Bagdad (Irak) et qu’après un bref affrontement avec l’empire kanem à Borno, il se soit établi dans la ville de Daura. De nombreux changements dans la société lui sont attribués, et sa légende est racontée tous les ans à Daura, au Nigéria.

L’origine de la légende

Certaines sources assurent que la légende de Bayajida est apparue entre les 16ème et 19ème siècles ; néanmoins, il y a déjà des preuves de son existence dans la culture haoussa, qui datent des 9ème et 10ème siècles. Son nom était très probablement Abu Zaid. Le nom que lui donnent les Haoussas, Bayajida, est en fait une phrase : "Ba ya ji da", ce qui signifie : "celui qui ne comprenait pas auparavant".

Le serpent
L’histoire veut que Bayajida ait tué un serpent qui vivait dans un puits à Kusugu, situé à Daura. Le serpent terrorisait la population et la privait d’eau, ne l’autorisant à se servir uniquement les vendredis. Malgré les avertissements, Bayajida se rendit au puits un jeudi pour aller chercher de l’eau. Le serpent l’attaqua, mais il lui coupa la tête avec son épée.

Le Mariage

Daurama, qui était la reine de Daura, avait promis la moitié de son royaume à quiconque tuerait le serpent du puits. Mais très intelligemment, Bayajida refusa, et lui demanda sa main en mariage à la place. Du jamais vu, étant donné que les reines restaient célibataires toute leur vie. Néanmoins, Daurama, qui se sentait redevable, accepta sa demande et les deux finirent par se marier.

Héritage
Bayajida est connu pour avoir changé la tradition au sein du royaume de Daura. Avant son arrivée, Daura était strictement dirigé par des femmes. Ce matriarcat devint un patriarcat après son mariage avec la reine Daurama et ses fils qui lui ont succédé.

Les Etats haoussa

L'actuelle ville de Daura où Bayajida se serait établi.

Bayajida avait trois fils : un de sa première femme (la fille du souverain de l’empire Borno), qui s’appelait Biram, un de la reine Daurama, qui s’appelait Bawo, et un autre d’une concubine. Bawo a eu six garçons, qui en compagnie de leur oncle Biram, sont ceux qui ont pris la tête des sept Etats haoussa légitimes qui sont connus par les noms suivants : Daura, Kano, Katsina, Zaria, Gobir, Rano et Hadeja.
 


Sur le même thème

Suivez-nous