Interview : "Les richesses du Gabon profitent en majorité au clan Bongo"

Now live
05:04 min
Le professeur en sciences politiques et spécialiste de l’Afrique Andreas Mehler est notre invité de la semaine. Il revient sur le coup d’État avorté au Gabon, l'économie du pays et de ceux qui en détiennent les clés.

Lundi 7 janvier, une dizaine de militaires de la Garde républicaine ont tenté un coup de force en appelant sur la radio d'Etat au soulèvement pour "sauver le Gabon du chaos ». Le Gabon est gouverné depuis plus de 50 ans par la famille Bongo. Le pays est très richement doté en ressources naturelles : pétrole, bois précieux et minerais en tous genres dont le manganèse.  Le potentiel hydroélectrique insuffisamment exploité est également considérable.

 A partir de 2010, la justice française a cherché à savoir si les fortunes de plusieurs familles présidentielles africaines, dont celle d'Omar Bongo, avaient pu être bâties en France grâce à des fonds publics détournés de leur pays.

Si le peuple souhaite une alternance dans ce pays c’est parce qu’il a le sentiment que le clan Bongo détient les clés des secteurs de l‘économie. C'est ce que nous explique le professeur Andreas Mehler.

Cliquer sur la photo ci-dessus pour l'écouter

Suivez-nous