Justice pour Victoire Ingabire

Écouter l'audio 02:04
Now live
02:04 min
07.12.2017

"Il faut que le Rwanda respecte le jugement..." (Caroline ...

Après l’arrêt de la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples, constatant le viol du droit à la liberté d'expression de l'opposante rwandaise, Victoire Ingabire, son avocate demande des réparations.

Dans un arrêt rendu le 1er décembre dernier, la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples a estimé que la condamnation par la justice Rwandaise, en 2012, de l'opposante Victoire Ingabire viole son droit à la liberté d'expression.

Victoire Ingabire avait été condamnée à 15 ans de prison pour "minimisation du génocide". Les juges estiment aussi que les droits de la défense n'ont pas été respectés durant la procédure.

La Cour a réclamé au Rwanda "de prendre toutes les mesures nécessaires pour rétablir la requérante dans ses droits".

A la suite de cet arrêt, son avocate Caroline Buisman appelle le Rwanda au respect de cette décision et a déclaré vouloir demander des réparations.

Ecoutez Caroline Buissman en cliquant sur l'image principale.