Reine de Saba : un voyage à la recherche de la sagesse

Écouter l'audio 04:11
Now live
04:11 min
29.06.2018

La reine de Saba : le portrait audio

Bien que son origine soit contestée, la reine de Saba, également connue sous le nom de Makeda, est au cœur de la mythologie éthiopienne. Sa rencontre avec le roi Salomon d'Israël, il y a 3 000 ans, est légendaire.

La reine de Saba aurait vécu il y a plus de trois mille ans. La véracité de son histoire est parfois contestée, mais elle reste au centre de la mythologie éthiopienne. On retrouve le récit de son histoire dans plusieurs récits religieux.

Pourquoi la reine de Saba est-elle si connue ?

Königin von Saba

Désireuse d'assouvir sa soif de connaissances, la Reine se Saba aurait rendu visite au sage roi d'Israël, Salomon, à Jérusalem. Les récits écrits de la rencontre racontent qu'elle aurait donné un fils au roi, qui serait devenu le premier roi éthiopien de la dynastie salomonide. Cette rencontre à Jérusalem est relatée dans divers textes, parmi lesquels la Bible juive, le Coran, où la reine s'appelle Bilqis, et un document éthiopien ancien appelé Kebra Nagast, où elle s'appelle Makeda. Elle est également mentionnée dans le Nouveau Testament en tant que "reine du Sud".

Qu'est-ce que le Kebra Nagast ?

Le Kebra Nagast a été d'abord compilé en Ethiopie, dès le quatorzième siècle. Ses sources proviennent de différents textes : l'Ancien et le Nouveau Testament, des textes de sources égyptiennes, arabes et éthiopiennes. C'est ce Kebra Nagast qui donne le compte-rendu le plus détaillé de la rencontre de la reine avec le roi Salomon. L'histoire raconte qu'après avoir convaincu Makeda, c'est-à-dire la reine de Saba, de sa sagesse, Salomon passe la nuit avec elle. C'est de cette union que naît le roi Menelik I, le fondateur de la dynastie des Salomons en Ethiopie, qui continuera à gouverner jusqu'à la destitution de l'empereur Haile Selassie en 1974.

Königin von Sheba

Mais d'où vient la reine de Saba ?

L'origine de la reine de Saba est encore contestée. Les Éthiopiens la revendiquent comme l'une des leurs. Mais c'est aussi le cas pour les Yéménites qui affirment, eux, que Saba est une référence au royaume yéménite de Sheba. Les Éthiopiens pensent que son palais était situé dans la ville d'Aksum, dans le nord de l'Éthiopie, où des ruines peuvent encore être visitées.

Qui s'inspire de la reine de Saba ?

La rencontre d'une reine et d'un roi, animée par l'appétit de connaissance, reste aujourd'hui une source d'inspiration pour de nombreuses personnes. À travers le monde, chacun exprime ses impressions de différentes manières : dans la peinture, la poésie, la sculpture ou tout autre moyen. Et comme l'histoire de la reine rappelle l'amour, l'unité et l'amitié, elle attire tout simplement beaucoup d'attention.

____________________________

Mantegaftot Sileshi et Getachew Tedla Haile-Giorgis ont contribué à ce récit qui fait partie de la série "Racines d'Afrique". Une série lancée début 2018 par la Deutsche Welle, en coopération avec la Fondation Gerda Henkel.

Sur le même thème