L'AfD et la peur de l'invasion de l'Allemagne par des Africains

Écouter l'audio 38:25
Now live
38:25 min
Cette semaine, le débat sous l’Arbre à Palabre est consacré à la polémique liée à l'arrivée de migrants, notamment africains, en Allemagne. Une polémique  qui a été ravivée il y a quelques jours par les propos tenus par un Allemand d’origine béninoise membre du parti populiste AfD, l'Alternative pour l’Allemagne : Achille Metonou Demagbo

Achille Metonou Demagbo met en garde contre l’"envahissement" de l’Allemagne par les immigrés africains. Des propos qui suscitent de vives réactions au sein de la diaspora africaine en Allemagne.

Selon plusieurs sources, le nombre de demandeurs d’asile accueillis en Allemagne a considérablement diminué.

De 890 000 en 2015, ils n’étaient plus que 186 644 en 2017, d'après des chiffres du ministère fédéral allemand de l’Intérieur. Soit moins de 200 000 personnes, le "plafond" (Obergrenze) réclamé par l’Union chrétienne-sociale (CSU), alliée bavaroise de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) d’Angela Merkel.


Par ailleurs, comme en 2016, le plus gros contingent de réfugiés est venu de Syrie (48 000), suivi des demandeurs d’asile irakiens (21 000), afghans (12 000) et érythréens (9 500). A quoi s'ajoutent 8 000 Turcs qui ont également demandé refuge.


Pourquoi, les migrants africains font-ils autant peur, en dépit des statistiques?

Eric Topona et ses invités débattent de cette problématique avec sous l’Arbre à Palabre :

-Boniface Mabanza Bambu, coordonnateur de la KASA, une ONG chrétienne basée à Heidelberg, en Allemagne.

- Laurent Monty Etoughé, politologue gabonais.

-Clément Klutse, parlementaire suppléant de la  CDU, le parti de la chancelière Angela Merkel, au Parlement régional de Hambourg dans le nord de l’Allemagne. 

Pour écouter l’intégralité du débat, veuillez cliquer sur la photo (en haut de l’article).

Écouter l'audio 20:57
Now live
20:57 min
Afrique | 30.11.2018

Achille Metonou Demagbo ( Allemand d’origine béninoise) : ...